un ordinateur mac

Antivirus pour Mac : Est-ce nécessaire ?

Depuis l’existence des Mac, tous ses utilisateurs le considèrent comme un matériel invincible à l’abri des risques d’hameçonnage et autres. Avec ce consensus ancré dans l’esprit de la plupart des utilisateurs de macOS, il est normal de penser que l’utilisation d’un antivirus n’est pas nécessaire pour ces luxueux ordinateurs. Etant donné que les virus sont des fichiers .exe, un Mac ne peut pas les lire. En revanche, au minimum 600 000 macs ont été infectés par le flashback trojan en 2012, quelques années après le MacDefender. Cela prouve l’existence des menaces qui se multiplient d’ailleurs au fil des années. Donc, un antivirus pour Mac est-il réellement nécessaire ?

Il n’y a pas de virus sur Mac : est-ce vrai ?

Pendant de nombreuses années, cette affirmation avait sa part de vérité. Bien évidemment, il y a eu quelques rares exceptions comme OSX/ Leap-A qui était un virus transmis par Chat sur macOS, ou encore OSX/ Inqtana-A, une menace qui profitait de la vulnérabilité de Bluetooth. Idem pour les logiciels espions.

Par ailleurs, il y a encore une certaine confusion entre « virus » et « malware ». Il faut bien retenir qu’un virus est une sous-catégorie de malware. Par contre, un malware est l’ensemble de tous les logiciels malveillants comme les virus, les vers, les Chevaux de Troie, les rançonneurs, les keyloogers, et tant d’autres encore.

Enfin, il n’existe pas de virus sur Mac tout simplement parce que tous les programmes malveillants dédiés à Windows ne sont pas fonctionnels sur Mac. Ce point de vue a largement dépassé le temps. Cela était vrai à l’époque où les Macs n’intéressaient pas encore les cyber-criminels. Avec le temps, ils ont compris que le Mac est un appareil plus accessible étant donné que ses utilisateurs ont une protection insuffisante, voire aucune.

L’utilisation d’un VPN est cependant recommandé : Découvrez ce qu’est BlufVPN et comment il fonctionne.

Clavier d'un macbook

Les Macs disposent d’un antivirus intégré

C’est ce que l’on se dit mais ce n’est pas le cas. En revanche, ce n’est pas pour autant de dire que la marque Apple ne prend aucune mesure pour la sécurité des macOS. Des apports ont été pris ces dernières années avec la multiplication des menaces.

  • Grâce à la fonctionnalité Gatekeeper, le téléchargement des applications certifiées par Apple est possible. Cela n’empêche pas le téléchargement des autres applications. Vous aurez juste un message d’alerte à l’ouverture : « Transcribe !.app » est une application téléchargée d’Internet. Voulez-vous vraiment l’ouvrir ?
  • Il y a également la fonctionnalité XProtect. Dans ses propos, Apple utilise plutôt le terme « vérification des logiciels malveillants connus » (HT201940). A l’ouverture des  programmes contenus dans la liste des logiciels malveillants connus d’Apple, vous aurez un message d’alerte : « install.pkg » endommagerait votre ordinateur. Placez-le dans la corbeille.

Ces fonctionnalités sont nécessaires mais il n’est pas question de baisser la garde.

Fonctionnalités intégrées à MacOS : quelles sont leurs limites ?

Plusieurs limites sont relevées, mais nous n’allons citer que quelques-unes :

  • L’excès de confiance est le risque principal pour Gatekeeper et les téléchargements depuis l’App Store. Certes, cela ne remet pas en cause son utilité, mais il ne faut quand même pas le considérer comme un îlot de propreté.
  • Avec la fonctionnalité de Gatekeeper, le message d’alerte ne s’affiche que dès la première ouverture de l’application. Une mise à jour non fiable est donc possible pour une application autorisée qu’une seule fois.
  • Xprotect, quant à lui, n’inclut que quelques logiciels publicitaires. De plus, il y a encore d’autres menaces qui n’ont pas encore été ajoutées à XProtect.plist.  

Ainsi, ces fonctionnalités intégrées sont d’une utilité partielle. Elles disposent de quelques limites pouvant impactées vos matériels.

Antivirus sur Mac : indispensables ?

Malgré la propagation de plusieurs logiciels malveillants, il y a moins de risques. Il ne faut quand même pas négliger car le risque zéro n’existe pas. Personne n’est à l’abri des hameçonnages, des arnaques en ligne ou encore des applications non fiables.

Pour un utilisateur averti, l’antivirus ne sera pas un outil indispensable mais plutôt un renforcement de sécurité. Si vous utilisez macOs Mojave ou Catalina, Apple a connu une nette évolution sur son système de sécurité.

Par contre, si vous avez des doutes sur le téléchargement de logiciels suspects, ou si vous détenez encore une version plus ancienne de macOs, il serait plus intéressant de se procurer au minimum un antivirus.

Quel antivirus pour Mac choisir ?

Plusieurs choix s’imposent. En tout cas, vous devez prendre en compte différents paramètres avant de décider de votre antivirus.

  • Vous pouvez ne pas installer un antivirus anti-malware. Il suffit de sauvegarder quotidiennement votre système (au minimum, macOs, les applications ainsi que la bibliothèque utilisateur. Vous pouvez également opter pour la sauvegarde régulière, voire même en temps réel de tous vos documents et fichiers importants.
  • Un deuxième choix s’impose : installer Malwarebytes pour Mac. Il s’agit du seul anti-ware pour Mac à la fois efficace et léger sur les ressources système. D’ailleurs, sa version basique est une utilisation gratuite. Ce type d’antivirus va uniquement agir en tant que curatif. Ce qui veut dire qu’il ne fera effet que quand votre appareil est déjà infecté. Vous devez avoir un réflexe de lancer un scan avec votre antivirus Malwarebytes afin de détecter toutes sortes d’anomalies. Dans le cas où vous remarquez une anomalie comme les fenêtres qui surgissent, des redirections vers d’autres pages inattendues, ou d’autres phénomènes, cela veut dire que votre Mac est encore utilisable. Malheureusement si vous avez été touché par un rançonneur, le scan ne servira plus à rien. D’ailleurs, c’est l’un des risques les plus sérieux en matière de virus.  
  • Vous pouvez aussi opter pour l’antivirus Malwarebytes Premium. A la différence de celui en free, il est lancé au démarrage de votre Mac et se charge d’une veille en temps réel. Cet antivirus va également identifier toutes les menaces et tous les sites malveillants en continu pour éviter de vous infecter. Cette version Premium est dans les 40 euros pour un appareil. Vous allez payer le double avec 5 appareils. Si vous en avez la possibilité, c’est le choix idéal. En revanche, évitez de choisir la version « Premium + Privacy ». Celle-ci inclut un VPN n’est pas fonctionnel sous macOS. L’antivirus Malwarebytes, depuis de nombreuses années, dispose d’une spécialité en protection de vos appareils contre les malwares.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 − 1 =

👀 Accéder à la plateforme espion >